23 août 2014

Semaine des programmations: deux saisons en une pour Les Gros Becs en 2014-2015!

Un diffuseur, deux saisons. Celle des petits et celle des grands. Voilà ce qu'offre Les Gros Becs pour la saison 2014-2015 aux amateurs de théâtre jeune public.

Par Robert Boisclair

Dix-sept pièces réparties entre les petits (de 1 à 8 ans) et les grands (9 à 17 ans) alliant théâtre bien sûr, mais le cirque, les arts visuels et la danse également. Des spectacles qui feront les délices des amateurs de théâtre jeune public de Québec.

La saison des petits

Parmi les dix spectacles offerts aux petits, il est bien difficile de faire une sélection qui rendra justice à l'offre théâtrale des Gros Becs. Risquons-nous tout de même.

Chübichaï, présenté du 16 au 26 octobre propose un spectacle intimiste où l'univers se crée sous les yeux des spectateurs. Avec de la terre crue, des pigments, des feuilles mortes et du fil de chanvre, deux comédiennes créent des personnages. Un spectacle français qui fera les délices des plus jeunes comme des plus vieux.

Play, une autre production française, sera à l'affiche du 7 au 10 mai. Un spectacle ludique, musical et théâtral où une comédienne joue à inventer des univers à base de ruban adhésifs, cubes, figurines et petites voitures. De défis en découvertes et au rythme de la musique en direct se construisent villes, ciel, piano, routes ou tipi.

Play
Crédit: Frédéric Desmesures

Avec L'histoire du grillon égaré dans un salon, l'artiste multidisciplinaire Claudie Gagnon créera sur scène une installation visuelle. Dans un vaste salon-bibliothèque un enfant découvre que les objets se dédoublent, les tableaux prennent vie, les miroirs parlent et le mobilier s'anime. Le lieu devient rapidement un endroit magique où tout est possible. Le spectacle tiendra l'affiche du 17 au 24 mars.

Dans le noir, les yeux s'ouvrent occupera les planches des Gros Becs du 30 octobre au 9 novembre. Cette production de théâtre et de cirque raconte l'histoire d'Estelle qui voit sa chambre volée en éclats alors qu'elle se pose mille questions. À travers une suite de tableaux physiques, elle amorce un périple qui lui fait découvrir les forces de l'univers et la puissance de sa curiosité.

La saison des grands

Un choix tout aussi difficile que pour les petits mais risquons-nous à nouveau.

Les Chaises tiendront l'affiche du 11 au 15 février. Ce spectacle de danse en codiffusion avec la rotonde s'inspire de la pièce de théâtre Les Chaises d'Eugène Ionesco. Deux vieillards s'inventent une ribambelle d'invités invisibles pour tromper l'ennui. Parmi les invités, celui qui est attendu de tous, l'orateur qui vient livrer au monde le message d'un des vieillards et celui que les enfants souhaitent pour la suite du monde.

Le bruit des os qui craquent est un spectacle touchant autour du thème des enfants-soldats. La pièce de Suzanne Lebeau qui s'est méritée de nombreux prix, sera à l'affiche du 19 au 21 novembre. Un incontournable qui sensibilise les jeunes comme les adultes à des réalités où les droits des enfants sont bafoués. Un texte à deux voix qui pose la question suivante: comment grandir et rester humain, quand les repères s'effacent devant la brutalité quotidienne?

Le bruit des os qui craquent
Crédit: François-Xavier Gaudreault

Les 26 et 27 mars, Les Gros Becs présentent la pièce au titre intriguant de Ik Onkar. Ce titre, qui vient des sikhs, pourrait se traduire par "Le créateur dans la création et la création dans le créateur". Trois jeunes se retrouvent sur le toit de leur école pour discuter de tout et de rien. Leurs sujets de discussion et leurs états d'âme sont variés. Ik Onkar dresse le portrait d'une génération qui cherche une place à son image au sein d'une société qui ne l'est pas.

Pour en savoir plus sur la programmation des Gros Becs, consultez le site web du théâtre.

Bon théâtre et bonne danse!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire