22 novembre 2014

Trois questions à... Noémie O'Farrell

Trois questions à... est une série qui permet de découvrir, en trois questions, des spectacles d'artistes et d'artisans du théâtre et de la danse qui aiment leur métier et le pratique au quotidien.

Par Robert Boisclair




Noémie O'Farrell est comédienne et une des idéatrices des Contes à passer le temps que Premier acte présentera à la Maison Chevalier. Les Enfants du paradis lui posent trois questions au sujet de cette production.

1) Les Enfants du paradis: Est-ce un peu tordu de s'inspirer du réel pour créer des contes?

Noémie O'Farrell: Je ne crois pas. La vie réelle est un terreau généreux et magnifique qui, si on prend le temps et qu'on y est attentif, nous offre plein de bouts de vie à raconter. Je m'inspire du réel pour écrire mes histoires mais j'ai aussi un grand plaisir à y ajouter des éléments surnaturels. J'essaie de rendre hommage à la vie telle que nous la connaissons et de la magnifier même!

2) Les Enfants du paradis: De quel quartier, vous inspirez-vous cette année?

Noémie O'Farrell: Cette année, j'ai écris un conte pour Jacques Lessard. L'action se passe dans le quartier Montcalm, à travers ses rues, ses commerces, ses escaliers...

3) Les Enfants du paradis: Est-ce difficile de se renouveler année après année avec de nouveaux contes?

Noémie O'Farrell: Ce qui est difficile, ce de choisir une seule histoire à raconter. Mais j'ai toute l'année pour observer ma ville en cachette, du coin de l'oeil, pour voler des petits bouts du quotidien pour m'inspirer et pour tendre l'oreille...alors j'ai toujours beaucoup de choses à raconter.

Apprenez en plus sur ce spectacle en visitant le site web de Premier acte ici.

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire