8 décembre 2014

Danse et musique au Grand Théâtre de Québec

Du 9 au 11 décembre, le chorégraphe québécois Frédérick Gravel offrira Usually Beauty Fails, sa création réunissant danse et musique sur scène, à la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec.

Par Robert Boisclair

Crédit photo: Denis Farley

Métaphore surréaliste et débridée sur le rapport à la beauté, le choc amoureux et le défi des relations, Usually Beauty Fails réunit six danseurs et trois musiciens. Cette œuvre tonique et charnelle s’attaque au jeu de la séduction par des mouvements de groupe où les danseurs, gonflés à bloc d'une énergie explosive, sont aussi vulnérables que provocants. De la contrainte physique et du furieux engagement des interprètes surgit un dialogue nerveux fait de corps projetés, de ruptures, de faux départs, de répétitions et de gestes avortés.

Chorégraphe, danseur, musicien et éclairagiste, Frédérick Gravel est actif depuis une dizaine d’années sur la scène artistique québécoise. Il bouscule les structures de l’art chorégraphique en y intégrant divers éléments liés au rock et à la performance. Il a notamment collaboré avec Pierre Lapointe pour le spectacle Mutantès présenté au Grand Théâtre en 2009. Diplômé du Département de danse de l’UQAM, ses productions, prônant la transversalité culturelle et disciplinaire, sont saluées par la critique d’ici et d’ailleurs.

« Le créateur de Gravel Works a inventé un genre qui a fait de lui, après Dave St-Pierre, la coqueluche du milieu de la danse actuelle. […] Il y a de quoi se nourrir les yeux et les tympans, avec des musiciens et des danseurs qui carburent sur scène. » La Presse



Usually Beauty Fails est une coprésentation du Grand Théâtre de Québec et de la rotonde. Voir les détails ici.

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire