18 mars 2015

Le prochain Carrefour s'annonce chaud!

Le prochain Carrefour international de théâtre qui se déroulera du 21 mai au 7 juin promet avec un parcours déambulatoire complètement renouvelé et trois spectacles singuliers.

Par Robert Boisclair

Par coeur

Où tu vas quand tu dors en marchant...?
Les trois weekends de bonheur de ce parcours qui en sera à sa quatrième version fait appel à des artistes aux horizons forts divers et prometteurs. L'orchestre-d'hommes-orchestre, Pierre Robitaille et ses marionnettes irrévérencieuses, Alexandre Fecteau, jeune artiste de théâtre de Québec prometteur au théâtre interactif, la merveilleuse équipe des Écornifleuses, troupe théâtrale de Québec qui offre des spectacles aux accents variés et parfois osés et le duo d'artistes visuels Doyon-Rivest animeront le parcours qui se déroulera cette fois dans le secteur du Parc-de-l'Artillerie. Un secteur aux forts accents historiques qui promet, j'en suis convaincu, un parcours qui fera appel aux racines historiques de Québec.

Le parcours s'offrira gratuitement au public les weekends du 21, 22 et 23 mai, 28, 29 et 30 mai ainsi que les 4, 5 et 6 juin.

Trois spectacles déjà annoncés
Trois spectacles sont déjà confirmés pour la prochaine édition du Carrefour. Hiéroglyphes, un spectacle littéraire et poétique créé à l’occasion du 20e anniversaire d’Entr’actes,  organisme dont la mission est de développer, créer et diffuser un art unique avec des personnes ayant des limitations fonctionnelles, en collaboration avec l’ensemble de la communauté.

Au cours des dernières années, une dizaine d’entre eux ont participé à des ateliers d’écriture. Jean-François F. Lessard, directeur artistique d’Entr’actes, a eu envie que cette matière devienne l’épine dorsale du spectacle du 20e anniversaire de l’organisme. Il a jumelé ces participants à des auteurs professionnels de la ville de Québec, qui ont écrit chacun un texte complémentaire. Le 27 mai, ils seront tous ensemble sur scène pour livrer leurs œuvres. Marie Gignac, la directrice artistique du Carrefour, a assisté aux premières rencontres et a suivi le processus de création. « Ce métissage créatif m’a plu, la mixité sociale me tient à cœur, j’ai tout de suite trouvé intéressante l’idée de faire une place à cet événement dans la programmation du festival! On veut que notre public soit là, qu’il célèbre avec nous les 20 ans d’Entr’actes. »

Hiéroglyphes - Québec
Mise en scène de Jean-François F. Lessard
Une production d’Entr’actes
Le mercredi 27 mai événement spécial - un soir seulement

Par cœur (By Heart), un spectacle de Tiago Rodrigues, jeune et brillant metteur en scène à la tête du Théâtre national de Lisbonne depuis l’automne 2014.

Tiago Rodrigues, petit-fils d’une grand-mère férue de lecture, lui apportait des caisses de livres, qu’elle lisait avidement. À 93 ans, elle lui a demandé de choisir un dernier livre qu’elle pourrait apprendre par cœur : elle était en train de perdre la vue. Dix volontaires parmi les spectateurs participeront à cet hommage vibrant à la littérature et à la mémoire. Marie Gignac s’enflamme : « C’est tout simple, sans aucun artifice. Et c’est un grand bonheur de participer à ce spectacle, d’une profondeur et d’une sincérité bouleversantes. Une forme de résistance souterraine, dont on ne peut soupçonner les ramifications. »

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«Tiago Rodrigues est un poète, un voyant, un artiste qui nous conduit,
mine de rien, sur les chemins escarpés de la mémoire et de la poésie,
du sens de la littérature et de la mort, du théâtre.»
Armelle Héliot - Le Figaro, novembre 2014
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par cœur (By Heart) - Lisbonne
En français
Écrit et interprété par Tiago Rodrigues
Une production de Mundo Perfeito 
Lundi 25 mai, mardi 26 mai et mercredi 27 mai
En première canadienne

Ces deux spectacles s’ajoutent à l’annonce déjà faite en décembre de la venue d’Alain Platel avec sa plus récente création, tauberbach. Parti d’un documentaire sur la survie dans un dépotoir, Alain Platel a demandé aux danseurs de danser la beauté. La musique du spectacle lui donne son titre révélateur : Bach chanté par des sourds.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«tauberbach c'est la porte vers la libération. La libération du feu.
La libération d'une danse collective où les corps bougent
un sur un au rythme du cœur battant.
C’est l'histoire d'une femme qui est épluchée.
Une femme qui mène sa vie à l'intérieur de sa tête mais qui,
au fur et à mesure, découvre son corps.
L'histoire d'une résistance et l'environnement qui peut la démolir.
De la vie qui continue. 24 heures de dignité. »
France inter - janvier 2014
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


tauberbach - Belgique
En français
Écrit et mis en scène par Alain Platel
Mercredi 3 juin

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire