16 mars 2015

Pianiste sur l'océan, imaginaire jeune public et mal-être générationnel

L'enfermement volontaire, la poésie et le mal-être d'une génération qui se complaît dans le paraître tiendront l'affiche de l'émission de ce soir.

Par Robert Boisclair


Premier bloc - 17h 30

Crédit photo: Éva-Maude Tardif-Champoux et David Muller

Geneviève Dionne, la metteure en scène, et Martin Lebrun, un des comédiens, de Novecento: pianiste seront aux Enfants pour nous parler de ce spectacle touchant d'un pianiste né au tournant du siècle sur un bateau sur lequel il sera un pianiste émérite.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«Et il savait lire. Pas les livres, ça tout le monde peut,
lui, ce qu’il savait lire, c’était les gens.
Les signes que les gens emportent avec eux :
les endroits, les bruits, les odeurs, leur terre, leur histoire…
écrite sur eux du début à la fin.»
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Novecento: pianiste
Premier acte
Du 24 mars au 4 avril


Deuxième bloc - vers 17h 50

Crédit photo: Louise Leblanc

Claudie Gagnon, conceptrice, metteure en scène et scénographe, et Maryse Lapierre, comédienne, nous entretiendrons du spectacle jeune public L'histoire du grillon égaré dans un salon. Un spectacle qui ouvre la porte toute grande à l'imaginaire et à la poésie qu'offre notre quotidien.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Crédit photo: Louise Leblanc
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'histoire du grillon égaré dans un salon
Gros Becs
Du 17 au 24 mars


Troisième bloc - vers 18h 10

Crédit photo: Charles Fleury

Le troisième bloc sera occupé par notre commentaire critique du spectacle Disparaître ici qui s'offre une incursion dans l'univers de Bret Easton Ellis vu au travers du prisme des metteurs en scènes Édith Patenaude et Jocelyn Pelletier.


Disparaître ici
Périscope
Jusqu'au 28 mars

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire