15 août 2015

Les samedis des programmations: la Bordée

Chaque samedi d'août, venez découvrir les programmations 15-16 des salles de théâtre et de danse de Québec. Cette semaine les spectacles de la salle de la rue St-Joseph sont en vedette.

La programmation 15-16 propose un vaste choix de productions: création, comédie, drame. Une programmation riche pour un théâtre bien vivant.

Par Robert Boisclair


Cinq spectacles en saison régulière et deux pièces en accueil meubleront la programmation 15-16 de la Bordée.

Un automne sous le signe du drame
La saison 2015-2016 s’ouvrira le 15 septembre prochain avec Bousille et les justes. Ce texte de Gratien Gélinas, l'un des pères fondateurs de la dramaturgie québécoise, dénonce l'hypocrisie de la société québécoise, celle de la fin du régime duplessiste. Elle est un examen de conscience des valeurs de cette époque.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«BOUSILLE : Vous ne pouvez pas me demander de faire une chose pareille.
HENRI : Quoi ?
BOUSILLE : Vous savez bien que ce serait un faux serment…
HENRI : Écoute, toi…
BOUSILLE, le sang glacé : Le bon Dieu me laisserait retomber dans mon vice,
sûr et certain…
HENRI, pris d’une rage sourde : Je t’avertis charitablement :
le temps de niaiser est fini.»
Extrait de Bousille et les justes
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Trainspotting, Ferrovipathes pour les amateurs du film britannique, tiendra l'affiche dès le 27 octobre. Sexe, drogue et alcool sont au menu de cette oeuvre coup de poing qui a marqué les esprits lors de sa première présentation lors de la saison 12-13 de Premier acte. Cette pièce qui présente une génération en perte de repères oblige le spectateur à se poser des questions sur la société et la façon dont elle s'occupe des générations qui suivent. Des valeurs et un modèle qui ne conviennent pas à une bonne partie d'entre eux. Une dérive qui interpelle.

Deux pièces en accueil
Tu te souviendras de moi tiendra l'affiche du 24 novembre au 5 décembre. Cette production du Théâtre de La Manufacture mettra en vedette, entre autres, Guy Nadon et Marie-Hélène Thibault. Une pièce bouleversante de François Archambault qui parle de la mémoire, de la transmission, du temps qui passe et du refus de disparaître.

Beu-bye 15, la revue de l'année de Québec revient après un beau succès à sa première mouture l'an passé. L'équipe originale présentera une revue de l'année haute en couleurs, remplie d'humour, de caricatures et de chansons. La production sera présentée du 15 au 20 décembre.

Trois spectacles à l'hiver/printemps
L'année 2016 débutera avec Matéo et la suite du monde du 19 janvier au 13 février. Cette production est le fruit  de la rencontre de comédiens de la scène québécoise et d'interprètes vivant avec des limitations fonctionnelles. Matéo et la suite du monde, c'est l'histoire d'un quotidien déchiré, d'un voyage tourmenté sur une île où habitent les personnages qui ont marqué l'existence de Matéo, jeune homme vivant avec le syndrome d'Asperger.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«MATÉO : J’me présente : Matéo Lemieux.
J’suis pas comme tout l’monde.
Je vis avec un syndrome d’Asperger.
C’est une version légère de l’autisme.
C’est comme de la Budweiser, mais version Bud light, ça passe mieux.»
Extrait de Matéo et la suite du monde
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'adultère sera au centre de Feydeau qu'offrira la Bordée à son public du 1er au 26 mars. Une soirée de théâtre à la carte et interactive où le public décidera du déroulement de la soirée. Les spectateurs, avec l'aide d'un maître de cérémonie, auront à choisir parmi un certain nombre de courtes comédies de Georges Feydeau. L'ambiance sera celle du cabaret parisien où chansons et numéros comiques alterneront avec les textes de Feydeau. Une soirée qui s'annonce divertissante, pleine de rebondissements et qui sera différente à chaque soir.

La saison se terminera avec Qui a peur de Virginia Woolf? du 12 avril au 7 mai. Cette pièce culte d'Edward Albee questionne avec force et ironie l'utopique rêve américain.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
«J’ai toujours pensé que l’une des responsabilités de l’auteur dramatique était
de montrer aux gens à quoi ressemble leur époque, dans l’espoir que peut-être
ils changeront.»
Edward Albee (1965)
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous pouvez en apprendre plus sur la programmation et les tarifs en vous rendant sur le site de la Bordée ici.

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire