22 janvier 2016

FOLDS + Exister encore: deux temps, deux mouvements

C'est un programme double tout en contraste que propose La Rotonde cette semaine. Deux spectacles, deux temps, deux mouvements.

Une critique de Robert Boisclair

FOLDS
Crédit photo: Justine Latour

FOLDS, c'est un jeu d'ombres issue d'une installation interactive qui permet aux trajectoires du corps d'entrer en parfaite symbiose avec les éclairages et les projections vidéographiques. Des mouvements de danse, émanent des auras mystérieuses qui multiplient les danseuses Katia-Marie Germain et Hélène Messier jusqu'à l'infini.

Exister encore est inspiré d'une collecte de 331 mouvements que la chorégraphe et danseuse Maryse Damecour à mis bout à bout. Elle en a fait une étude dansée du mouvement, dynamique et drôle. Deux spectacles, deux mouvements mais une seule étude, celle du corps dans toute sa magnificence.

Deux temps, deux mouvements
Deux spectacles forts contrastés que ce programme double qu'offre La Rotonde. La première partie, FOLDS, propose un univers feutré et tout en douceur. Le spectacle débute dans une noirceur quasi-totale alors qu'une tête, celle de Katia-Marie Germain, émerge tout doucement. Les contours de cette tête se précise doucement tout en se multipliant. Les jeux vidéographiques se multiplient tout au long de ce spectacle où les mouvements sont décomposés et posés dans un doucereux ralenti.

Ici pas de préséance de la danse sur la vidéo ou de la vidéo sur la danse mais un heureux amalgame, une bienheureuse symbiose. La transformation vidéographique des mouvements donne de magnifiques numéros des danseuses avec les doubles produits. Une belle farandole où la beauté du corps et la mécanique du mouvement prennent toute la place.

Exister encore
Crédit photo: Renaud Philippe

Si FOLDS est un spectacle méditatif et doux, Exister encore glisse dans la douce folie. Folie qui semble être une des marques de commerce des chorégraphes de Québec. Brice Noeser avait offert au public de Québec un spectacle complètement déjanté, RUMINANT RUMINANT, dans un précédent programme double en janvier 2015.

Si cette collecte de mouvements aurait pu s'avérer un spectacle terne, composé d'un simple enchainement de mouvements, ce n'est pas le cas. Maryse Damecour a transformé le tout en une belle expérience ludique. Elle offre en trente minutes top chrono, une belle incursion dans un univers déjanté où les mouvements sont baptisés et annoncés.

Fait rarissime en danse, elle propose une scénographie simple et adaptée à son univers déjanté. Son personnage, qui se déglingue en cours de route, est d'une drôlerie et d'une bonhommie communicative. Il utilise les accessoires pour générer les mouvements dans un enchaînement dynamique.

La danse se pointe le nez par l'enchaînement des mouvements qui produit un agréable spectacle empli de bonne humeur, de gaité, de ludisme et de plaisirs. Belle folie, fragments de bonheur, humour bon enfant et théâtralité font de ce spectacle un petit délice à savourer en 30 minutes!

À voir!
Un programme double à ne pas manquer. Deux temps, deux mouvements pour découvrir la danse contemporaine et, peut-être, en devenir un fan inconditionnel!

Une présentation de La Rotonde à la salle Multi de Méduse jusqu'au 23 janvier. Avec Katia-Marie Germain et Hélène Messier (FOLDS) et Maryse Damecour (Exister encore). Des chorégraphies de Katia-Marie Germain (FOLDS) et Maryse Damecour (Exister encore).

Pour en savoir plus sur ce spectacle, consultez notre interview avec Katia-Marie Germain et Maryse Damecour vers la vingtième minute de notre émission du 18 janvier en cliquant ici.

Bon théâtre et bonne danse !
====================
Les 9 et 10 juillet, je vais prendre part au Cyclo-Défi Enbridge contre le cancer. Si vous voulez en savoir plus sur cet événement caritatif, faire un don ou encore relever ce défi stimulant, vous pouvez cliquer ici. Merci de votre générosité!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire