10 juin 2017

Foreign Radical: de la peur à la performance

Foreign Radical réussit le pari de transformer la peur et la crainte de l'autre en une intéressante performance théâtrale. Un spectacle qui questionne astucieusement nos valeurs et croyances personnelles.

Une critique de Robert Boisclair

Crédit photo: Robert Dewey

Dans un dispositif scénique qui marie bien installation et performance, Foreign Radical invite un petit groupe de spectateurs à plonger dans un véritable jeu théâtral qui explore la notion de sécurité.

Ayant comme trame de fond une intrigante enquête sur un présumé terroriste, le spectacle oblige les participants à se positionner les uns face aux autres, à prendre des décisions individuelles ou en groupe afin de faire avancer le jeu. Cette expérience soulève des questions bien ancrées dans la société actuelle, à propos de la liberté d’expression, de la protection de la vie privée à l’ère numérique et de la crainte de l’autre à l’heure où se répand la peur du terrorisme.


Une fois n'est pas assez
Alors qu'ils se présentent dans une sorte de grande boîte noire divisée en quatre quadrant, les participants seront appelés à se déplacer au gré des réponses fournies à un animateur qui ressemble étrangement à un hôte de jeu-questionnaire. Les participants sont alors regroupés selon les réponses fournies et sont dirigés vers un quadrant spécifique. Par l'entremise d'une aventure multimédia leur pérégrination les amèneront à se questionner au sujet de la cybersurveillance, de la sécurité, de la vie privée, du profilage et de la liberté d'expression.

Ce théâtre participatif où environ trente chanceux vivront une expérience unique est un spectacle qui demande un deuxième passage pour bien en saisir l'essence. Un seul passage laisse quelque peu sur son appétit. Ne sachant pas ce qui se passe dans les autres quadrant, chaque spectateur n'a qu'une seule petite partie de l'histoire. Que font les autres? Qu'apprennent-ils? Que vivent-ils?

Ce spectacle interactif et immersif fait place à la collaboration et à la compétition entre les individus, surtout dans la dernière partie du jeu-questionnaire, dont les décisions personnelles affecteront le déroulement de l'intrigue. Une trop brève occasion de débattre de ses opinions et même d'en changer ne se présente que vers la toute fin du jeu-questionnaire. Le spectateur curieux et avide d'en discuter n'y trouve pas son compte.

Crédit photo: Robert Dewey

Le déroulement de l'intrigue qui s'effectue en plusieurs langues, anglais, farsi et arabe, n'exige pas d'être bilingue pour s'y plaire.  Cependant un rythme de langage un peu plus lent en anglais de la part des comédiens faciliterait la compréhension pour certains passages plus arides.

L'interaction dans le groupe influençant le déroulement de l'aventure, aucune représentation n'est véritablement le même. L'objectif de ce jeu théâtral est de décider si un suspect fictif doit se retrouver sur une liste de surveillance des terroristes. Les décisions sont parfois difficiles à prendre.

Stimulant
Foreign Radical est un des spectacles parmi les plus stimulants auquel vous participerez. Il remet en question certaines de nos valeurs et croyances et questionne parfois au plus profond de soi-même ces mêmes valeurs et croyances. Il brasse les idées reçues et questionne le prix de la liberté que nous connaissons au Québec. Un jeu théâtral qu'il est bien difficile de quitter. Le sujet questionne et obsède bien après la fin de la représentation. Un rappel de la chance que nous avons. Profitons de notre liberté et faisons les bons choix. Choix qui ne sont pas si faciles comme vous le constaterez en cours de représentation.

Crédit photo: Robert Dewey

Ce spectacle, même s'il a été créé il y a quelques années déjà, est toujours tout aussi pertinent. La proximité et la connaissance intime des autres participants favorisent l'empathie et le désir d'écouter l'autre. Une expérience humaine enrichissante qui complète la portion plus personnelle de confrontation à ses propres valeurs. Et une occasion, peut-être, de moins interagir avec les autres sur le web et un peu plus directement avec les individus afin de trouver les meilleures réponses aux problèmes actuels. Une belle façon de ramener l'écoute et l'empathie à l'ordre du jour.

Ce spectacle est à l'affiche pour encore deux représentations le 10 juin à 15h et 19h. 


Bon théâtre et bonne danse!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire