31 octobre 2014

Sweeney Todd: d'une grande splendeur visuelle

Le Capitole s'offre un comédie musicale à l'humour macabre jusqu'au 8 novembre. Venez découvrir le diabolique Sweeney Todd.

Une critique de Robert Boisclair


Sweeney Todd est un barbier de grand talent qui, au retour d'un exil de quinze ans, découvre que sa femme est morte et que sa fille est prisonnière d'un juge qui a le dessein de l'épouser. Aidé de Mrs Lovett, une pâtissière, il prend la décision d'assassiner le juge. Après une tentative ratée, il entre dans une folie meurtrière et assassine ses clients qui finissent comme chair à pâté, pour le plus grand bonheur, et succès, de Mrs Lovett.

Le Théâtre Décibel, producteur du spectacle, a joué d'audace avec cette production réputée difficile pour les chanteurs. Le pari musical et chanté est relevé de haute main. Une distribution aux voix magnifiques tirent admirablement bien ses ficelles dans un répertoire varié. Soulignons le travail vocal et l'interprétation nuancée de Katee Julien qui interprète une Mrs Lovett absolument savoureuse. Une performance de fort calibre d'un personnage complexe.

La fluidité du spectacle n'est malheureusement pas toujours au rendez-vous. Des changements de décor qui se prolongent et un long escalier que les interprètes n'ont de cesse de monter et descendre, surtout au premier acte, brisent le rythme du spectacle.

Sweeney Todd est d'une très grande splendeur visuelle. Le décor est à la fois minimaliste et sombre et les costumes d'époque sont magnifiques. L'éclairage macabre à souhait avec une dominante de gris et de noirs, évocatrice des films d'horreur, et où le rouge sang s'amène dans les moments de folie de Sweeney Todd, stylise les moments d'horreur.

Malgré cette beauté formelle, Sweeney Todd ne parvient pas toujours à provoquer l'émotion. L'ambiance est noire, horrifique et meublée de belles images mais on en ressort avec une sorte de vague à l'âme.

Si la splendeur visuelle est au rendez-vous, la qualité musicale n'est pas en reste. La partition musicale et l'interprétation en direct sont impeccables. Une performance de haute qualité qui vient appuyer à merveille le travail des chanteurs.

Si le moments d'horreur sont au rendez-vous, l'humour s'y pointe le nez également. La traduction de Joëlle Bond fait la part belle à l'humour noir. Elle y ajoute même une touche locale. Il faut voir le spectacle pour savoir de quoi il en retourne exactement.

Malgré quelques défauts, Sweeney Todd est un bijou d'esthétisme avec de grandes qualités artistiques qu'il faut aller voir.

En représentation au Capitole jusqu'au 8 novembre. Avec Pierre-Olivier Grondin, Andréanne Bouladier, Renaud Paradis, Katee Julien, Jean Petitclerc, Sabrina Ferland, Jonathan Gagnon, David Noël, Mathieu Samson, Patrick Brown, Sylvie Malenfant et David Souza.. Une mise en scène de Louis Morin. Une traduction de Joëlle Bond.

Apprenez en plus sur ce spectacle en visitant le site du Théâtre Décibel.

Bon théâtre et bonne danse !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire